somjazzauthenn

FORUM RÉAGIR

 

VOUS AVEZ LA PAROLE !

Si vous désirez faire connaître votre opinion, communiquer une information, faire une proposition, donner une réponse, UNIQUEMENT sur un sujet relatif au jazz authentique, soumettez-nous votre message. (Il s'agit d'un FORUM en différé et non d'un Dialogue interactif).

Merci de nous tenir informés de vos réponses, des réactions, des résultats et des commentaires à hcf@noos.fr
Ecrivez votre texte dans l'email, après avoir cliqué sur le lien ci-dessous,
(A la fin de votre message indiquez toujours vos NOM,PRENOM et EMAIL)
Après validation, votre message - ou son adaptation - sera publié dans l'un des forums du site.
<<
précédente
 page 2/42 (du 07/01/2020au 07/04/2020 
suivante
>>
<<
<
page 2/42
>
>>
07/04/2020 DECES DU TROMPETTISTE BOB OJEDA809

Bob Ojeda fut, pendant un peu plus de quinze ans, l'un des piliers de la section des trompettes du Count Basie Orchestra. Il s'est éteint le 26 mars 2020, à Elmhurst - banlieue de Chicago (Illinois) - à l'âge de 79 ans.

 

Né à Austin (Texas), Bob Ojeda avait débuté sa carrière très jeune - à 18 ans - en jouant dans divers Big Bands et notamment ceux de Woody Herman et de Buddy Rich.

Durant la période 1970 - 1985, il sera amené à se produire avec quantité de musiciens et de chanteurs bien connus comme : Hank Jones, Thad Jones, Benny Carter, Duke Jordan, Joe Williams, Sarah Vaughan,  Lena Horne, Julie London... et dans les orchestres de Bill Holman et de Lionel Hampton. Parallèlement, à partir de 1980, il sera l'arrangeur musical du programme télévisé The Tonight Show présenté par Johnny Carson.

 

Au cours de l'année 1985 il entre dans le Count Basie Orchestra. C'est pour lui une forme de reconnaissance et de consécration. Il y demeurera jusqu'en 2001. Trompettiste mélodieux et intéressant (avec sourdine)*, il saura garder la confiance des trois leaders successifs de l'orchestre : le trompettiste Thad Jones (1985-1986), le saxophoniste et compositeur Frank Foster (juin 1986 - juillet 1995) et le tromboniste Grover Mitchell (1985-2001), chacun ayant eu un riche passé avec le Count lui-même. 

Bob Ojeda sera présent dans la plupart des enregistrements du Big Band, y compris ceux avec des invités de renom comme le guitariste et chanteur George Benson et la chanteuse Diane Schuur. Souvent sollicité, son nom apparaît dans une quarantaine de sessions.

Ces dernières années, il faisait partie de la petite formation qui accompagnait la chanteuse Petra van Nuis - The Recession Seven Band, dans laquelle il avait pour partenaire le saxophoniste Eric Schneider, lui-même ex Basieman du début des années 80.

 

Bob Ojeda, vu et écouté en direct à plusieurs reprises, laisse le souvenir d'un musicien sérieux et d'un homme discret.

Michel LALANNE   Vice-Président du Jazz Bordeaux Hot Club

- Cliquez sur la photo de Bob Ojeda pour l'agrandir

 

* Dans cette vidéo de Down for the Count (Jazz à Vienne 1997), Bob Ojeda prend un solo devant l'orchestre vers 2'50

05/04/2020 ELLIS MARSALIS - DROP ME OFF IN HARLEM808

 

En hommage au pianiste Ellis Marsalis qui vient de nous quitter, le 1er Avril 2020 à l'âge de 85 ans, lui aussi victime de la bête. Une pensée à sa famille et à ses quatre fils - Wynton (1961), Branford (1960), Delfeayo (1965) et Jason (1977) - eux aussi musiciens de talent. 

 

Ellis Marsalis a donc rejoint le Duke qu'il admirait. Écoutons-le justement dans une des plus célèbres compositions du Maître : 

 

DROP ME OFF IN HARLEM

 

version pleine de sensibilité et de bon goût (extraite de l'album Duke in Blue)

Christian SABOURET   Président du Jazz Bordeaux Hot Club

- Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

04/04/2020 QUARANTINE BLUES - VIDEO807

 

Quarantine Blues,

le titre ne manque pas d'humour !

 

A nos chères et chers confiné(e)s,

Lâchez tout et écoutez ce magnifique, ce splendide enregistrement Vidéo : Quarantine Blues publié par Sébastien Girardot. 

C'est clairement : le plus bel enregistrement réalisé en confinement que je connaisse. Un superbe blues, bien senti et bien balancé.

 

Quatre musiciens sont à l'œuvre (le TC Quartet) : 

- Tricia Boutté (voc) : Quelle superbe chanteuse ! la nièce de Lilian Boutté - Adrian Cox (ts) - Denny Ilett (gu)

Et bien sûr, Sébastien Girardot (b). L'entente entre ces quatres excellents musiciens est extraordinaire et bluffante... Compte tenu qu'ils ne se trouvent pas physiquement ensemble.

 

Sébastien ! On demande d'autres enregistrements vidéos en confinement... pour les confinés que nous sommes.

Ralph BALLMER   

Et quand vous aurez écouté Quarantine Blues, n'oubliez pas de soutenir ces musiciens du TC QuartetIls en ont bien besoin actuellement

 

- Photo du TC Quartet (confiné chacun chez soi) - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir 

CONTACT

02/04/2020 FRANCOIS BALZER VIENT DE NOUS QUITTER806

Amateur passionné de jazz, François Balzer nous a quittés le 29 mars 2020, à l'âge de 90 ans, après avoir longtemps lutté contre une cruelle maladie. 

Depuis toujours abonné au Bulletin du HCF, il participa à sa Rédaction, notamment au travers de chroniques de disques, et ce jusqu'en 2015.

Il collabora aussi au Site Internet du Hot Club de France. Dans ce cadre, son action consista à y utiliser un Index Alphabétique des Musiciens Cités (dans le Bulletin du HCF), qu'il avait lui-même créé. Publié à l'origine sous forme d'un fascicule, cet index fut ensuite intégré en totalité sur le Site Internet, puis mis à jour par ses soins jusqu'en 2017 (il l'est toujours depuis). On trouve aussi sur ce Site Internet - à la rubrique Forum-Réagir - ses commentaires sur différents festivals ou concerts auxquels il avait assisté. 

Par ailleurs, il rédigeait très régulièrement des chroniques de disques, pour la revue Jazz Dixie Swing.

 

François Balzer était, de longue date, membre du HCF-Paris où il présenta un certain nombre de Cercles d'Etudes. Malgré sa discrétion naturelle, il s'y était fait de nombreux amis et, là encore, sa serviabilité ne connaissait pas de limites. 

 

Pour tout cela, nous tenions à lui rendre un hommage particulier.

 

Nous présentons à son épouse - qui l'a beaucoup soutenu dans sa dure épreuve - à son fils Philippe et à sa famille, nos plus sincères condoléances.

François ABON & Jean-François COUTIN   - Pour le HCF-PARIS

- Cliquez sur la photo de François Balzer pour l'agrandir

29/03/2020 SHAKE'EM UP JAZZ BAND805

Une escale à New Orleans avec, ce qui est plutôt rare, une formation entièrement féminine.

Il s'agit de Shake‘em up jazz band qui joue ici :

 

 

I Gotta Right to Sing the Blues  et  Savoy Blues

 

Cet Orchestre de rue, tout comme Tuba Skinny, connaît désormais une certaine notoriété. Il se produit en concert aux States mais aussi en Europe.

 

Shake‘em up jazz band a pour leader la bonne cornettiste Marla Dixon. L'excellente tromboniste Haruka Kikuchi (photo), dont le jeu rappelle  par ses accents et ses longs glissandos Kid Ory, est en vedette dans ce morceau.

A noter aussi la présence dans cette formation de la guitariste Molly Reeves, mais ici à la basse. Nous l'avions découverte à Ascona au sein des New Orleans Jazz Vipers.

Christian SABOURET   Président du Jazz Bordeaux Hot Club

- The Boy in the Boat, le nouveau CD de Shake‘em up jazz band, a été chroniqué par Christan Sabouret dans le Bulletin du HCF 685 (Décembre 2019).

- Voir le message de Pierre Ingrin intitulé Six fabuleuses musiciennes .

24/03/2020 DECES DU SAXOPHONISTE MANU DIBANGO804

Manu Dibango est décédé, à Paris - mardi 24 Mars 2020 - des suites d'une infection par le Covid 19. Il était âgé de 86 ans.

Ce multi-instrumentiste, leader et chanteur Camerounais, était particulièrement saxophoniste ténor et alto. Il interprétait différents styles de musique, dont des musiques africaines. Il savait aussi jouer du Jazz authentique.

 

Pour lui rendre hommage, je vous propose d'écouter et de visionner quelques extraits de concerts : 

 

- Blackstick , avec Claude Luter et le Gérard Badini Big Band (1989)

 

- Oh When the Saints Go Marchin In, avec le Dany Doriz Big Big Band (2015) au Festival Les Voix au Chateau de Negrepelisse (F.82)

 

- De Sidney Bechet à Lionel Hampton, avec Dany Doriz  

Marie-France DEMBELE    Membre du Hot Club de France

23/03/2020 THEM THEIR EYES803

Malgré le corona virus, le Jazz Hot Club de Bordeaux pense à vous…

 

J'ai choisi, pour vous, cette fumante version de Them their eyes (Avec ces yeux-là) de 1967. Buddy Tate au saxophone ténor (à gauche sur la photo) y est époustouflant et Milt Buckner à l'orgue Hammond ( à droite sur la photo) l'est tout autant. 

Un morceau au Swing craze qui ne peut laisser insensible. Ambiance jubilatoire portée, notamment, par les exhortations de Milt. 

 

Un morceau d'anthologie !

 

Restez chez vous mais... Keep Swingin'

Christian SABOURET    - Président du Jazz Hot Club de Bordeaux

- Ce Them Their Eyes est extrait d'un CD Black and Blue.

- Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

22/03/2020 LOVE IS HERE TO STAY802

 

Et voilà le Jazz Hot Club de Bordeaux 2.0 ! *

 

Love Is Here To Stay : C'est d'abord un exposé du beau thème de Gershwin - sa dernière composition avant de mourir, avec des paroles écrites à sa mémoire au retour des funérailles par son frère Ira - par Ben Webster au saxo ténor, suprêmement détendu, pardon…super relax !

Suit une Billie Holiday (photo) en parfaite forme - on est en 1957, au studio Verve de Norman Granz - qui va swinguer en souplesse, certes, mais de plus en plus. Derrière elle, la trompette bouchée d'Harry Edison fait monter la pression, entretenue au chorus suivant par Jimmy Rowles (piano) et Barney Kessel (guitare), tous deux très bons. 

Le final, qui voit le retour de Big Ben s'insinuant dans le sobre contre-chant de Sweets, est tout simplement  la quintessence du swing !

Ah, j'oubliais ! Ça respire le bonheur de jouer ensemble, sans se faire de l'ombre, sans chercher à tirer la couverture à soi…

 

Et, en prime, il y a les paroles (si vous cliquez sur Plus en dessous du titre).

Michel JUY   - Membre du Jazz Hot Club de Bordeaux

*2.0 = Expression qui appartient au concept « Web 2.0 » désignant les technologies qui suivent la forme initiale du web. Le 2.0 favorise l’échange entre les utilisateurs et la création de réseaux sociaux.

- Photo de Billie Holiday - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

12/03/2020 MICHEL & CESAR PASTRE QUARTET AU JAZZ CAFE MONTPARNASSE801

Mardi 10 Mars 2020 - Ce n'est pas vrai ! Contrairement à ce qui a été dit, nous étions plus nombreux dans la salle que les musiciens sur la scène*. D'accord, pas de beaucoup ! Ce qui fut bien dommage, vu la qualité du Quartet qui nous était présenté :

 

Michel Pastre en très grande forme, emmène irrésistiblement l'orchestre. Dès sa première note, le swing haletant, l'extraordinaire inventivité dont il fait preuve le situent au plus haut niveau. Sa fougue ne se dément pas tout au long de ses solos, souvent de longue durée et, on souhaiterait qu'ils durent encore davantage !

Chose incroyable, la tension ne se relâche pratiquement pas ensuite. Stimulés par l'infaillible François Laudet, solide, attentif et brillant en solo, les deux autres solistes n'ont pas le choix et se lancent dans de superbes improvisations.

- Cesar Pastre, à l'orgue (photo), est un disciple de Wild Bill Davis et nous adorons. Il confirme ses grandes qualités que nous avions appréciées à Montargis avec Drew Davies et Denise Gordon - Gille Réa (à la guitare), que nous connaissons moins, nous a dit avoir été influencé par Wes Montgomery, mais aussi par Kenny Burrel, Barney Kessel et par… Ella Fitzgerald, qu'il a beaucoup écoutée. 

Tous les tempos nous ont été longuement joués. Des balades : Tenderly et Body and soul, des tempos moyens : April in Paris, On the sunny side of the street, Speak softly love (Le Parrain) et des tempos rapides : Bottom's up ou Flying home.

 

 Une superbe soirée ! Avec un type de formation - sax, orgue, guitare et batterie - qui eut un grand succès dans les années 50 et 60. Si vous aimez, n'hésitez pas, c'est très bon et original... En particulier grâce au jeu de Cesar Pastre.

Jacques BESSE**   Membre du Hot Club de France

* conséquence de la crise du Coronavirus !

** avec la collaboration de François Abon

- Photo ( Annie Bouscaillou) : Cesar Pastre à l'orgue - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

11/03/2020 BOOGIE WOOGIE TRAIN DE JEAN-PAUL AMOUROUX800


Et nous voici repartis sur les lignes ferroviaires du Boogie Woogie Train. Un vrai plaisir que de se laisser entraîner par ce rythme endiablé des roues sur des rails qui étaient suffisamment courts pour nous parler…toc tac t

 

L'un de mes amis, passionné de Jazz, m'a donné, à moi passionné de trains, le CD Boogie Woogie Train de Jean-Paul Amouroux.

J'ai plongé dans les 20 pages du livret très ferroviaire du Boogie Woogie Train. Il est tout à fait remarquable. Le rapprochement bogie/ boogie est amusant, tout à fait pertinent.

Et visiblement Jean-Paul Amouroux a apprécié sa visite du musée de Mulhouse.

Le train, bien compris, est de loin la façon la plus civilisée de se déplacer, et la seule qui offre un bercement vraiment musical. Quant à la loco…Honegger a tout compris avec sa Pacific 231 et son merveilleux mouvement symphonique.

 

Musique classique, jazz, tout convient au ferroviaire…circulation musicale avant tout ! 

Gérard de BOISSIEU   

Note du site : Jean-Paul Amouroux dispose toujours, à la vente, de la plupart des CD qu'il a enregistrés. N'hésitez pas à le contacter à ce sujet.

 

- Boogie Woogie Train ( Swingland 25) a été chroniqué dans le Bulletin du HCF  507 de Novembre 2011

10/03/2020 BRAD CHILD - SAXOPHONE TENOR : PROCHAINE TOURNEE EN FRANCE799

Le saxophoniste ténor, clarinettiste et vocaliste australien Bradford Brad Child va effectuer une nouvelle tournée en France, fin mars - début avril 2020.

 

Avec l'ami Jacques Besse, j'avais découvert - en Juin 2013 à JazzAscona* - ce souffleur au jeu puissant, tout à fait dans la lignée de ses prédécesseurs, les fameux Texas Ténors. Brad possède, en effet comme eux, un gros son à l'Arnett Cobb le Wild Man. Il excelle aussi sur les ballades.

 

Huit concerts sont annoncés : Mercredi 25 mars à Soustons (40) dans le cadre du South Town Jazz Festival - Jeudi 26 mars à Brie-Comte Robert (77), dîner-concert à La Fabrique - Vendredi 27 mars à Chevilly-Larue ( 94 ), Théâtre André Malraux - du Mardi 31 mars au Jeudi 2 avril à Paris , au Caveau de la Huchette - Samedi 4 avril à Paris , au Petit Journal Saint Michel** - Dimanche 5 avril à 17h au Tivoli de Montargis (45), organisé par le Hot Club du Gatinais

 

Brad Child a enregistré plusieurs CD parmi lesquels je recommande particulièrement :

Brand New Suit, avec le Brad Child septet (2006)                 Coz Rockets are cool, avec Swing Rocket (2016)                 

- Brad Child meets La Section Rythmique ( 2017) - 

Michel LALANNE   Vice-Président du Jazz Hot Club de Bordeaux

*Brad Child à JazzAscona 2016 - (Photo Michel Lalanne) - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

** Concert parrainné par le Hot Club de France - Paris.

- Le CD Brad Child meets La section Rythmique a été chroniqué dans le Bulletin du HCF 671

05/03/2020 BEAN SOUP AU PETIT JOURNAL SAINT MICHEL798

 

Ce 20 février 2020, au Petit Journal St Michel, la soupe au haricot était sur la scène mais pas dans les assiettes : le menu, lui, offrait de la soupe aux lentilles !

 

Michel Bescond au saxophone ténor évoque Coleman Hawkins (surnommé Bean) avec la complicité de Michel Bonnet à la trompette (photo). Donc, deux bons et solides souffleurs. Pas de surprises, nous les avions entendus souvent ce dernier trimestre dont : Michel Bescond avec les Rois du FoxTrot et Michel Bonnet évoquant Louis Armstrong devant le PSO.

Mais, pour faire un bon concert de jazz, il faut une bonne rythmique.  

Celle de ce soir-là était excellente : Stephane Roger à la batterie joua dans le style de Sydney Catlet, avec de violentes ponctuations. Il était soutenu par l'excellent bassiste Leigh Barker - un autre très bon bassiste australien ! - et Jacques Schneck, au piano, très swingant dans un style voisin de celui de Earl Hines.

Au progamme :

- De nombreux Haricots  Bean's soup, Bean and the boys, Bean's talking, Young Bean,

- Un standard pour batteur : Mop, Mop,

- D'autres standards pour les cuivres : Undecided, How high the moon,I surender dear,

- Et aussi, des morceaux de très bon goût, développés par l'orchestre, comme : Odidrep (une démarcation de Perdido... comme vous l'aviez deviné).

Et le troisième set se finit déjà sans que nous n'ayons vu le temps passer ! Un super concert, dans un format Quintet, très adapté, à mon avis, au Petit Journal St Michel... pour le plaisir des musiciens et des spectateurs.

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

- Ce Bean Soup de février 2020 était le Concert du Mois au Petit Journal Saint-Michel parrainé par le HCF Paris 

 

- Photo (Michel Bonnet) : Michel Bescond (ts) et Michel Bonnet (tp). Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

04/03/2020 DUKE AND THE GIRLS AU JAZZ CAFE MONTPARNASSE797

 

Pour son premier concert de l'année - le 23 Janvier 2020 - Laurent Mignard avait choisi pour thème Duke and the Girls.

Nous savons tous qu'il y a deux brillantes musiciennes dans le Duke Orchestra : Aurélie Tropez (clarinette et sax) et Julie Saury (batterie). Skin Deep fut consacré à Julie. 

 

Laurent Mignard a utilisé le répertoire féminin du Duke : extraits de la Perfume Suite ou le Portrait of Mahalia Jackson par exemple, et fait venir quatre invitées. Celle qui m'a le moins surpris - mais c'est juste parceque je l'ai entendu plusieurs fois - fut Sylvia Howard, très à l'aise dans un répertoire de gospel extrait de la musique sacrée du Duke (Tell me the truth). Il faut bien sûr mentionner Aurore Volquié qui, au violon, nous a emballés sur Perdido ou Take the A train.

 

Mais les deux invitées qui m'ont le plus marqué sont celles que je n'avais jamais entendues :

- D'abord, la chanteuse Maud Myra (photo) qui m'a beaucoup plu dans ses interventions sur Sophisticated Lady, Satin Doll ou I'm beginning to see  the light. Il parait qu'elle vit entre Berlin et New York et qu'elle fut la chanteuse de Claude Bolling, avant Medina. En Europe, on ne doit pas avoir beaucoup mieux !

- Enfin, la quatrième invitée était Rachelle Plas qui joue le blues à l'harmonica. Elle m'a fait une superbe impression en reprenant, à l'harmonica, la partie de Wild Bill Davis à l'orgue sur Blues for New Orleans (Pour moi, c'est l'un des plus majestueux morceaux du Duke et en plus c'est un blues).

 

Un grand moment du concert : Didier Desbois jouant Johnny Hodges. Sa seconde interprétation sur le Blue Pepper de la Far East Suite m'a moins ému, mais le morceau s'y prête moins.  

 

Ce fut un superbe concert du Duke Orchestra !

 

J'allais oublier de citer les brillants solistes de l'orchestre : Philippe Milanta au piano, Vernhes Junior et Fred Couderc au saxo-ténor, Jérôme Etcheberry à la trompette... Que les autres m'excusent ! 

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

Au fait, savez-vous qu'il existe un superbe enregistrement de Duke Ellington avec Django Reinhard à New York. J'espère que les héritiers du maître autoriseront un jour sa diffusion. Mais ceci est une autre histoire.

 

- Photo (François Desbrosses) : La chanteuse Maud Myra - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir 

20/02/2020 LES TROMPETTES DE FLETCHER - LE COFFRET796

 

Laurent Verdeaux et Didier Périer remercient très sincèrement les souscripteurs de ce coffret de 3 CD : Les Trompettes de Fletcher 1923-1941 .

 

La demande de prévente de l'éditeur Frémeaux & Associés ayant été couverte - au quadruple - par la souscription, la fabrication a pu être rapidement entreprise et le coffret sera commercialisé sous référence FA 5754. Les commandes par souscription seront expédiées les 5 et 6 mars 2020.

 

Rappelons que ce coffret Les Trompettes de Fletcher concerne l'orchestre de Fletcher Henderson et les 12 trompettistes qui s'y sont succédé de 1923 à 1941 : Howard Scott, Elmett Chambers, Louis Armstrong, Tommy Ladnier et Joe Smith, Bobby Stark et Rex Stewart, Red Allen et Irving Mouse Randolph, Roy Eldridge, Emmett Berry et Herbert Peanuts Holland.

Un article du Bulletin du HCF n° 685 de décembre 2019 explique la restauration particulière du son dont ces enregistrements ont fait l'objet pour la réalisation de ce coffret.

Laurent VERDEAUX   

- À la demande du Hot Club de Limoges, Laurent Verdeaux viendra présenter ce coffret lors d’une Conférence/Audition - samedi 7 mars 2020 à 15 h à Limoges, au siège du club et de Swing FM.

- Illustration : Coffret - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

04/02/2020 PRIX DU HOT CLUB DE FRANCE 2019795

 

Le Hot Club de France a décerné ses prix 2019 pour les CD, DVD et Livres chroniqués dans le Bulletin du HCF (organe officiel musical du Hot Club de France), au cours de l'année 2019 .

 

  

 

 

GRAND PRIX 

au Coffret de 9 CD & 1 DVD

ALBERT AMMONS BOOGIE KING - COMPLETE WORK

Editions Cafe Society

Chroniqué dans le Bulletin du HCF n° 681

 

PRIX SPECIAL DU JURY 

au Double CD

GUILLAUME NOUAUX AND THE CLARINET KINGS

Autoproduit 

Chroniqué dans le Bulletin du HCF du n° 685

  

PRIX GOSPEL

au DVD

ARETHA FRANKLIN – “AMAZING GRACE”

Metropolitan Filmexport EDV 518

Chroniqué dans le Bulletin du HCF du n° 684

 

PRIX LIVRE

à

RABBIT'S BLUES – THE LIFE AND MUSIC OF JOHNNY HODGES

de

Con Chapman

Oxford University Press

Chroniqué dans le Bulletin du HCF n° 685

 

 

 Ce palmarès des Prix du Hot Club de France 2019 est publié dans le Bulletin du HCF n° 686 de Janvier 2020,  

 

 

Pour 2019, le Jury a tenu à distinguer également les trois recueils suivants (par ordre de publication) :

 

- JOE ALTERMAN: More Cornbread/Live !, CD Autoproduit  - Chroniqué dans le Bulletin du HCF n° 678

- HOT SWING SEXTET -  Black Market Stuff”,  CD Melodinote MEL07 - Chroniqué dans le Bulletin du HCF n° 674

- WYNTON MARSALIS- “Bolden”, CD Blue Engine Records - Chroniqué dans le Bulletin du HCF n° 660

 

Dominique BRIGAUD   Rédacteur en Chef du Bulletin du HCF

VOIR LES VISUELS DES PRIX

03/02/2020 BULLETIN DU HCF : MEILLEURS CD, DVD & LIVRES CHRONIQUES EN 2019794
  1.  

 Au cours de l'année 2019, le Bulletin du HCF (organe musical du Hot Club de France)

 a chroniqué 75 CD, DVD et Livres

La liste ci-dessous recense l'ensemble de ceux que nous vous recommandons tout particulièrement.

Ils sont classés par ordre alphabétique. Le numéro du Bulletin du HCF, dans lequel le document est chroniqué est signalé en fin de ligne (B ...) 

 

 

 

 

LES CD    
JOE ALTERMAN  "MORECORNBREAD/LIVE!-Autoproduit  B 678
ALBERT AMMONS   "BOOGIE WOOGIE KING - COMPLETE WORK" - Cafe Society             B 681
LOUIS ARMSTRONG   "THE NIGHTCLUBS" - Dot Time  DT 8008  B 676
PATRICK BACQUEVILLE   "BACOS MOOD" - Autoproduit                                                  B 680
BEAN SOUP   "ODIDREP" - Camille Productions MS012019CD  B 679
GEORGE BENSON   "WALKING TO NEW ORLEANS" - Provogue PRD 75812                     B 680
CHUCK BERRY   "ROLL OVER BEETHOVEN" - Le Chant du Monde" 274 1761.62  B 681
BOOGIE TRIO (Amouroux, Braud, Boyer)   Autoproduit                   B 680
BILLY BUTLER - AL CASEY   "GUITAR ODYSSEY" - Frémeaux & Associés FA 5689             B 684
CERTAINS L'AIMENT CHAUD   "A JAZZ HOLIDAY" - Autoproduit  -  CLAC 06                B 677
NAT KING COLE   "HITTIN' THE RAMP : THE EARLY YEARS" - Resonance HCD 2042  B 685
COUNT BASIE ORCHESTRA   "ALL ABOUT THAT BASIE" - Concord Jazz CJA 00109          B 680
DUKE ELLINGTON   "HEADING FOR NEWPORT ‘56" - Doctor Jazz DJ 018  B 676
ARETHA FRANKLIN   "ONE LORD, ONE FAITH, ONE BAPTISM" - Arista MOCCD 13293     B 677
SLIM GAILLARD   "OUT AND OUT VOUT" - Jasmine JASMCD 3092   B 677
BILLIE HOLIDAY   "FOUR CLASSIC ALBUMS" - AvidJazz AMSC 1329   B 682
LIGHTNIN' HOPKINS   "LIGHTNIN' (THE BLUES OF)" - ZYXmusic PEC 4014-2                     B 683

RAMONA HORVATH & NICOLAS RAGEAU

 "LE SUCRIER VELOURS" - Black & Blue BB 10762                 B 682
HOT SWING SEXTET   "BLACK MARKET STUFF" - Melodinote MEL 07                                 B 676
CHRISTONE ‘KINGFISH' INGRAM   "KINGFISH" - Alligator ALCD 4990                                  B 682
JELLY BUMP   CD Manusic MIC 109 - Autoproduit    B 681
GUY LAFITTE   "HIS TENOR SAX & HIS ORCHESTRA" - Fresh Sound FSR-CD 969  B 683
PHILIPPE LEJEUNE   "CLEVELAND GETAWAY" - Black & Blue BB 1074                               B 678 
WYNTON MARSALIS   "BOLDEN" - Blue Engine Records  B 682
GALAAD MOUTOZ SWING ORCHESTRA   "SWING IS THE THING" - Autoproduit                B 681
GUILLAUME NOUAUX  " GUILLAUME NOAUX AND THE CLARINET KINGS "   Autoproduit    B 685
PARIS SWING ORCHESTRA/ROMANE   "LIVE EN MER" - Autoproduit                                B 676 
ANDRÉ PERSIANY   "AND HIS ORCHESTRA" - Fresh Sound FSR-CD 968                         B 684
JOHN PIZZARELLI TRIO   "FOR CENTENNIAL REASONS" - Ghostlight Records                  B 679
SNOOKY PRYOR   "ALL MY MONEY GONE" - Wolf 120411  B 684 
IKE QUEBEC   "FOUR CLASSIC ALBUMS" - AvidJazz AMSC 1322    B 679
LES ROIS DU FOX-TROT   "HOMMAGE À DUKE ELLINGTON" - Autoproduit                         B 677
CATHERINE RUSSELL   "ALONE TOGETHER" - Dot Time Records DT 9083                       B 679
SAN FRANCISCO JAZZ BAND   "PLAYS THE MUSIC OF JELLY ROLL MORTON" - Autoproduit  B 680
JO SCHUMACHER - T. ZWINGENBERGER   "FRESH !" - Starfish Music CD 6725      2 S            B 684
LA SECTION RYTHMIQUE + 2   Frémeaux & Associés FA 8564                                               B 681
SHAKE 'EM UP JAZZ BAND   "THE BOY IN THE BOAT" - Autoproduit                                    B 685
JIMMY SMITH   "FOUR CLASSIC ALBUMS" - AvidJazz AMSC 1321  B 682 
THREE BLIND MICE   "SEE HOW THEY RUN" - Autoproduit  B 681
CLAUDE TISSENDIER   "C'EST MAGNIFIQUE !" - Autoproduit   B 683
TUBA SKINNY   "SOME KIND-A-SHAKE" -  Autoproduit   B 682
UMLAUT BIG BAND   "PLAYS DON REDMAN" - Umlaut Records UMFR-CE 29                     B 679
AURORE VOILQUÉ   "LA VALSE BOHÉMIENNE" - La Pierre Brute for Arts & Spectacles       B 676
LESTER YOUNG   "FOUR CLASSIC ALBUMS" - AvidJazz AMSC 1307  B 678

 

LES DVD    
CLAUDE BOLLING   "DANS LE PIANO DE..." - Frémeaux & Associés FA 4034  B 683
FATS DOMINO   "AND THE BIRTH OF ROCK N' ROLL" - Shanachie 999  B 683
ARETHA FRANKLIN   "AMAZING GRACE" - Metropolitan Filmexport EDV 518  B 684

 

LES LIVRES    
FRENCH JAZZ DISCOGRAPHY, par Francis Lalubin   Autoproduit  B 678
LE 25 cm, LES PLUS BELLES POCHETTES DE DISQUES DE JAZZ DES ANNÉES 1950 (vol. 1), par Alain Marquet . 
 Autoproduit  B 680
FLETCHER HENDERSON AND BIG BAND JAZZ, par Jeffrey Magee
 Oxford University Press, 2008   B 681
HAPPY JAZZ   Livre/CD - Éd. Didier Jeunesse, 2019   B 684
ELLA FITZGERALD, LES SESSIONS PHOTOGRAPHIQUES DE J.-P. LELOIR
 Éd. Glénat, 2019   B 685

RABBIT'S BLUES, THE LIFE AND MUSIC OF JOHNNY HODGES, par Con Chapman

 Oxford University Press, 2019  B 685   

Dominique BRIGAUD   Rédacteur en Chef du Bulletin du HCF

 - S'abonner au Bulletin du HCF : Profitez de l' OFFRE DECOUVERTE 

- Acheter des ANCIENS NUMEROS du Bulletin du HCF

 - Cette liste des Meilleurs CD et Livres a été publiée dans le Bulletin du HCF 686 (Janvier 2020) 

 - Si vous rencontrez des difficultés à trouver l'un de ces CD ou Livre, n'hésitez pas à

 Nous Contacter Via Notre Site, pour que nous puissions vous orienter.

11/01/2020 FESTIVAL DE JAZZ DU HOT CLUB DE FRANCE A PARIS - RAPPEL793

Sous le titre Festival du Hot Club de France, nous avons organisé, pour tous les amateurs de jazz de l'hexagone, un week-end jazz de rêve à Paris, les vendredi 17 et samedi 18 janvier 2020.

Pour ces deux jours consécutifss, le Hot Club de France a en effet programmé :

Deux orchestres exceptionnels :

- Vendredi 17 Janvier, Les Rois du Fox Trot  au Petit Journal St Michel 

- Samedi 18 Janvier, au Jazz Café Montparnasse : Le Paris Swing Orchestra -  dans un répertoire Louis Armstrong d'une part et Sidney Bechet d'autre part.

- Et, Samedi 18 janvier à 15h sur Le Marcounet (Péniche), une conférence audio-visuelle de grand intérêt, consacrée à La tournée européenne du Duke Ellington Orchestra en 1933, qui sera présentée par l'excellent spécialiste Jean-François Pitet . 

 

Nous comptons absolument sur votre présence à ces deux concerts ainsi qu'à la conférence. Soyez Militants ! Venez avec vos proches et vos amis. À Paris et en région parisienne, ne vous laissez pas dissuader par les difficultés de transport actuelles : prenez votre voiture, prenez un taxi, louez un véhicule, faites voiture commune avec des amis ou avec des bla-bla caristeSi vous venez de province : n'oubliez pas que beaucoup de trains circulent, les avions vous tendent leus ailes, vos voitures seront heureuses de dévorer le bitume pour une destination aussi exaltante. Pensez alors à proposer vos places libres à d'autres amateurs ! 

Nous nous sommes engagés vis-à-vis des Clubs de jazz qui nous accueillent . Ils nous ont fait confiance quand nous leur avons dit que les membres des Hot Clubs et autres amateurs de Jazz se déplaceraient pour cet ensemble de manifestations. Il serait dommageable de tromper l'attente des responsables de ces Clubs de Jazz (Petit Journal St-Michel, Marcounet, Jazz Café Montparnasse), qui maintiennent régulièrement la programmation de musiciens de jazz que nous aimons. 

 

 Soyez militants et répondez, comme d'habitude, à l'appel du Jazz Authentique.

 

RESERVATIONS (selon indication spécifique à chaque manifestation)

 

François DESBROSSES, François ABON    

Ce Festival de Jazz du Hot Club de France est coordonné par François Desbrosses (Président du Hot Club de France) et François Abon (Vice-Président du HCF Paris).

08/01/2020 10e MI-NUIT DU PIANO JAZZ792

Vendredi 20 Décembre 2019, avait lieu la 10e Mi-Nuit du Piano Jazz, organisée par l'association Jazz à Chevilly,

Dans la Salle Léo Ferré de Chevilly-Larue, quelques-uns des plus grands pianistes de boogie, de blues et de stride d'Europe étaient rassemblés pour rendre un hommage à Michel Pfau et à Albert Ammons. Louis Mazetier, Axel Zwingerberger et Jean-Paul Amouroux, les trois pianistes coauteurs (avec Michel Pfau) du livret du Coffret Intégrale Albert Ammons,  étaient présents.

 

Le spectacle commença par la projection de la célèbre séquence du film Boogie Woogie dream qui rassemble : Albert Ammons, Pete Johnson, l'orchestre de Teddy Wilson et Lena Horne. Puis, les quatre pianistes présents se succèdent : 

-Jean-Paul Amouroux et Louis Mazetier interprèterent ensemble, mais chacun dans son style, Lady be good. 

Puis, en solo : Louis Mazetier (Squeeze me/Viper's drag/ Echoes of spring), Philippe Souplet (Sweet Lorraine et F minor stride), Jean-Paul Amouroux (HCF Boogie), Axel Zwingerberger (how long blues et Boogie Craze). 

A noter également : Des arrangements à quatre mains entre Louis Mazetier et Philippe Souplet sur Rockin in rhythm ou Dardanella.

Des jeux à deux pianos entre Jean Paul et Axel et, au final, les jeux à 8 mains avec les 4 pianistes sur des blues rapides.

 

Une superbe soirée avec d'excellents musiciens. Ils auraient mérité un meilleur décor et plus de spectateurs que Salle Léo Ferré ce soir là ... un jour de grève des transports !

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

- Les adieux de Jean-Pierre Daubresse au monde du jazz. Nous ne pouvions l'imaginer ! Mais ce fut la dernière soirée de Jean Pierre Daubresse avec le Jazz à Chevilly-Larue.

 

- Axel Zwingerberger et Jean-Paul Amouroux (Photo : Jean-Marc Berlière, président du Hot Club du Gatinais) Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

08/01/2020 PAOLO ALDERIGHI ET STEPHANIE TRICK791

Jeudi 19 décembre 2019, l'association Jazz en Ville avait organisé un concert de Paolo Alderighi et Stéphanie Trick à La Maison pour Tous - Gérard Philipe de Villejuif.

 

Paolo Alderighi est un des nombreux grands pianistes swingants qui nous viennent d'Italie (Milan), comme les Dado Moroni et autre Rossano Sportiello. Le style de Paolo est dans la lignée Earl Hines/Teddy Wilson.

Stéphanie Trick est une pianiste américaine (Saint Louis Mississippi). Son style, c'est le stride principalement et le boogie. Son inspiration, c'est James P. Johnson, Fats Waller et Willie The Lion Smith. Nous avions fait sa connaissance lorsqu'elle est venue à Paris travailler avec Louis Mazetier.

Paolo et Stephanie se sont mariés et ont décidé de travailler ensemble. Comme Paolo l'explique, ils n'ont pas beaucoup de place chez eux et n'y ont qu'un seul piano! Ils ont donc développé le jazz à 4 mains, dans un art extrêmement arrangé assez loin de ce que font d'habitude les pianistes de boogie (les seuls à pratiquer le 4 mains en jazz).

 

À Villejuif, ils avaient deux pianos et pas d'accompagnateurs. Ils ont donc joués : - en solo (Stephanie sur Ain't be mishaving, Paolo sur Black and Blue) - en duo (Swing that music, Tiger rag ou West side story) - à quatre mains (Sentimental journey, Marie).

J'ai le plaisir d'aller les écouter assez régulièrement et j'ai trouvé que ce soir là, Paolo était égal à lui-même, mais que Stéphanie avait acquis une technique assez extraordinaire et plus de swing au contact de Paolo.

Leurs arrangements sont assez surprenants : le Tiger rag est un grand moment (inspiré de la version de Jelly Roll Morton). Leur version d'America (West side story) où Paolo joue les garçons et Stéphanie les filles est de toute beauté.

 

Pas de chance ! Le lendemain - jouant à Jazz'Ivry - ils étaient en concurrence avec Louis Mazetier, Jean-Paul Amouroux et Axel Zwingerberger qui jouaient à Chevilly-Larue. Autrement, je serai bien allé les revoir. 

Et, Bonne Année 2020 ! 

Jacques BESSE   - Membre du Hot Club de France

- Photo : Paolo Alderighi et Stephanie Trick - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

07/01/2020 CLAUDE ABADIE CLARINETTISTE CENTENAIRE790

  

Né en 1920 – comme Boris Vian avec lequel il joua – Claude Abadie fêtera ses cent ans en janvier 2020.

 

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la naissance de Boris Vian, Claude Abadie amateur - musicien, chef d'orchestre et arrangeur - se produira dimanche 19 janvier 2020, à 16 h au Colombier de Ville-d'Avray (92) avec… le Tentet de Claude Abadie, dans lequel il jouera aussi de la clarinette !

 

Je rappelle que Claude Abadie participa à la présence du Jazz en France dans l'après-guerre. En effet, il créa et dirigea à l'époque plusieurs orchestres dont un sextet composé de : Édouard Lassale (b) Boris Vian (tp) Alain Vian (dr) Jackie Daubois (p) Lélio Vian (gu) et... Claude Abadie (cl). Comme en témoigne une célèbre photo de Robert Doisneau, prise au premier étage de la rue Chaptal, siège à l'époque du Hot Club de Paris et du Hot club de France.

Laurent COSTE    - Gendre de Claude Abadie

- Photo : Claude Abadie à la clarinette en Novembre 2019, lors d'un concert à Meudon. (Cliquez sur le visuel pour l'agrandir)

- Un article sur Claude Abadie est paru dans Jazz Dixie Swing N°96 (Août 2017).


HOT CLUB DE FRANCE 2019