FORUM RÉAGIR
 
VOUS AVEZ LA PAROLE !

Si vous désirez faire connaître votre opinion, communiquer une information, faire une proposition, donner une réponse, UNIQUEMENT sur un sujet relatif au jazz authentique, soumettez-nous votre message. (Il s'agit d'un FORUM en différé et non d'un Dialogue interactif).

Merci de nous tenir informés de vos réponses, des réactions, des résultats et des commentaires à hcf@noos.fr

Send Comments mail@yourwebsite.com Tuesday, May 09, 2017

Ecrivez votre texte dans l'email, après avoir cliqué sur le lien ci-dessous,
(A la fin de votre message indiquez toujours vos NOM,PRENOM et EMAIL)
Après validation, votre message - ou son adaptation - sera publié dans l'un des forums du site.
<<
précédente
 page 37/37 (du 15/10/2009au 15/10/2009 
suivante
>>
<<
<
page 37/37
>
>>
15/10/2009 - CHU BERRY, LE GÉANT DU SAXOPHONE-TÉNOR TROP TÔT DISPARU - (Cercle d'études du HCF Paris du 3 octobre 2009) 1
Animée par François Debrosses, président du HCF Paris et nouveau président national du Hot Club de France, le Cercle d'études du 3 octobre 2009 (réunion privée du HCF-Paris) était consacré au saxophoniste-ténor Chu Berry,l'un des quatre ou cinq meilleurs saxophonistes-ténor que le jazz ait connu. Cette place lui est reconnue alors même que sa carrière fut brève : il décéda à 31 ans, fin octobre 1941.
Sa carrière se déroule, très logiquement, au sein des meilleurs orchestres de son époque, notamment ceux de Beny Carter, Fletcher Henderson, Teddy Wilson, Lionel Hampton et Cab Calloway, dont il fut le plus souvent le principal soliste-vedette.Il existe, heureusement d'assez nombreux enregistrements de ces orchestres, ainsi que quelques faces parues sous son propre nom en petite formation, qui le mettent en valeur et permettent de bien apprécier la plénitude de son talent.
Cette présentation était faite conjointement avec la publication d'une analyse, de l'incontournable spécialiste Jacques Morgantini, parue dans le Bulletin du HCF (première partie dans le numéro 484 de septembre 2009).
François Debrosses a présenté 25 morceaux caractéristiques (voir ci-dessous : titre, orchestre, année), dont certains inédits rarissimes. Ils illustrent les différentes facettes de Chu Berry décrites dans l'article de Jacques Morgantini : le puncheur au drive intense (Penguin Swing), le musicien jouant avec douceur (When you're smiling), l'improvisateur au jeu plein d'émotion,de sensibilité (Stealin'apples), le super swinguant du ténor (Christopher Colombus), le Chu Berry créant une musique joyeuse et malicieuse (Run little rabbit) :

1- Six bells stampede - Benny Carter (1933) - 2- I never knew - Chocolate dandies (1933) - 3- Krazy kapers - Chocolate dandies (1933) - 4- Lookie(3),here comes - Teddy Hill (1935) - 5-When the robin sings ? - Teddy Hill (1935) - 6- Stealin' apples - Fletcher F i e n d e r son - 7- Blue in C sharp minor - Teddy Wilson (1936) - 8- When you're Smiling - Teddy Wilson (1937) - 9- Christopher Columbus - Fletcher Henderson (1937) - 10- Penguin swing - Cab Calloway (1938) - 11 -At the clambake carnival - Cab Calloway (1938) - 12- Sittin'in 2 - Chu Berry (1938) - 13- 46 West 52nd - Chu Berry (1938) - 14- 15 minutes intermission - Cab Calloway (1940) - 15- Plucking the Bass n°2 - Cab Calloway (1939) - 16- Oh! Lady be good - Count Basie (1939) - 17- Shufflin' at the Hollywood -Lionel Hampton (1939) - 18- Wizzin' the wizz - Lionel Hampton (1939) - 19- Lonesome nights - Cab Calloway (1940) - 20- Run little rabbit - Cab Calloway - 21- Special deliver - Cab Calloway (1941) - 22- Get lost , Blue Lou - Jam session - 23- Get lost, Blue Lou - Jam session - 24- The great lie - Cab Calloway (1941) - 25- Chuberry jam - Cab Calloway.

François ABON - Vice-Président du HCF Paris , Chargé des Activités Culturelles.


 
HOT CLUB DE FRANCE 2017