LIVRES SUR LE JAZZ PAR THÈMES

LIVRES PAR TITRES

REVUES

PHOTOS

 

Quel ouvrage choisir pour en savoir plus sur un musicien ou un sujet particulier dans le domaine du jazz authentique ?

Certains de ces ouvrages sont épuisés mais encore trouvables chez des bouquinistes ou auprès d'amateurs.

Utilisez le FORUM-PROPOSITIONS pour vos offres comme pour vos recherches.

Choisissez une catégorie :

Albums - Photos Blues Danse Discographies
Filmographies Histoire Index - Dictionnaires Hugues Panassié
NOUVEAUX SUR LE SITE
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 285

TROMBONE MAN

PRESTON JACKSON STORY

as told to LAURIE WRIGHT Publié par L.WRIGHT, CHIGWEL - ESEX (GB) Relié - 271 pages - photos noir et blanc et couleur . En anglais

       Dernier paru des ouvrages du grand critique britannique et spécialiste du JAZZ : Laurie Wright, Trombone Man est une œuvre extrêmement curieuse. Elle est presqu'exclusivement fondée sur les souvenirs personnels de Preston Jackson, recueillis et enrichis de toutes les remarques, notes et correspondances échangées entre le sujet et l'auteur, et agrémentés de nombreuses photos inédites de personnalités souvent ignorées, provenant de la collection personnelle de Preston. Evoquant son enfance à la Nouvelle-Orléans, depuis la fin du 19e Siècle jusqu'à son départ pour Chicago, puis sa vie musicale en compagnie des plus grands, d'innombrables portraits de musiciens dont seuls les noms émergent encore de nos souvenirs, Preston écrit et se raconte dans un foisonnant de sincérité et de vie. Cet ouvrage passionnant se termine par un index de tous les noms cités ; à eux seuls, ils représentent une part majeure de l'histoire du Jazz. L'auteur, Laurie Wright s'efface complètement derrière son personnage, dont il a eu le privilège de recevoir uniquement des textes, des lettres et des renseignements de première main. Regrettons simplement que, pour ne pas surcharger l'ouvrage, Laurie Wright n'ait pas joint une discographie de notre musicien. Elle existe bien sûr, mais il faut se reporter à l'ouvrage très complet de Klaus Uwe-Duerr, qui a publié de nombreuses discographies de musiciens anciens, dont celle de Preston Jackson (Hamburg 1999). Cet ouvrage est superbement relié en toile noire frappée or comme la plupart des ouvrages de Laurie Wright. Vous avez deviné ! la couverture reproduit l'étiquette du célèbre Paramount 12411-A « Trombone Man » (Preston Jackson's Uptown Band) Chicago, juillet (?) 1926, avec Shirley Clay (c), Artie Starks (reeds), George Reynolds (p) et Leslie Corley (bjo), réédité avec les 4 autres faces de la session sous label Frog DGF 13. Bernard Brosse

 280

JAMES P.JOHNSON, A Case of Mistaken Identity par Scott E. Brown.

en anglais

- The Scarecrow Press and Institute of Jazz Studies (Rutgers University) 1986
Relié - (220x140) – 500 pages –16 photos hors-texte - ISBN:0-8108-1887-6 .

Suivi de: A James P. Johnson Discography 1917-1950 par Robert Hilbert.

Cet ouvrage consacré au grand pianiste et compositeur James P. Johnson (1894 – 1955), comporte deux parties signées par deux auteurs différents. La première s’intéresse sur 280 pages à la biographie. Elle contient en annexe la liste des compositions instrumentales et chantées de l’artiste. La seconde sur 170 pages, est consacrée à sa discographie détaillée.


Dominique Brigaud

 

 

 286

A LA RECHERCHE DE ROBERT JOHNSON

par Peter GURALNICK

Le Castor Astral, 2008

(18 x 12 cm). 113 pages. 16 photos noir et blanc

Broché. En français

ISBN 978-2-85920-764-9

Il s’agit de la traduction française d’un ouvrage paru aux USA il y a 25 ans. Peter Guralnick s’attache à percer le mystère qui entoure la personnalité et la carrière du bluesman Robert Johnson, dont l’importance n’a cessé de grandir jusqu’à aujourd’hui. Ayant collecté les témoignages de ceux qui ont pu côtoyer Robert Johnson (en particulier Johnny Shines et Robert Jr. Lockwood) et de différents chercheurs, l’auteur tente de comprendre l’originalité et l’influence d’une œuvre si mince (Johnson, mort en 1938 à l’âge de 27 ans, n’a enregistré que 29 faces). Guralnick embarque le lecteur à la suite d’un artiste singulier dont les compositions fascinent toujours autant, et le voyage dans le Sud profond est autant dépaysant qu’enrichissant.

Alain Carbuccia

 

 

 

 281

John Chilton – LET THE GOOD TIME ROLL the story of Louis JORDAN and his music

en anglais –Quarter Books ltd 1992 – relié (24x15cm) –286 pages avec 34 photos hors texte – ISBN  07043-7025-5

 282

123 – LOUIS JORDAN – Discographie 1929-1974

en français - par Jacques Lubin & Denis Garçon – Soul Bag 1987 – 111 pages -  broché 150 x 210 –
ISBN 2-905980-01-X-



Dominique Brigaud

 283

Laurent Verdeaux - JAZZ-JAZZ

  Editions Max Milo 2003 - broché (140 x 215)

- en français - 318 pages – 16 planches, hors texte, de photos N&B – ISBN 2-84879-001-6.

Féru de jazz authentique, l’auteur a voulu apporter, par ce livre, un puissant témoignage de « son » aventure, qui l’a amené à collaborer avec Louis Panassié à la réalisation du célèbre film L’Aventure du Jazz.

Ce film avait été commandé par Hugues Panassié à son fils Louis, cinéaste globe-trotter et conférencier à Connaissance du Monde, pour:

- Fixer à jamais les images de musiciens de jazz célèbres encore vivants.

- Transmettre ainsi, aux générations futures, la naissance, l’histoire et le développement du jazz, musique du peuple noir américain.

La réalisation de ce film avec le concours de Claudine, l’épouse de Louis, a demandé plusieurs années. Ce sont toutes ces années que Laurent Verdeaux a vécues et qu’il nous fait revivre ici, dans leurs moindres détails. Le tout étant, bien entendu, situé dans un contexte de réflexions sur le jazz authentique.

En fin de livre, l’auteur a tenu à publier trois annexes qui, à ses yeux, sont chacune d’une importance capitale:

-Dans la première, il retrace le vrai portrait d’Hugues Panassié - tel qu’il l’a connu pendant douze ans de 1962 à 1974 – et inventorie tout ce que celui-ci a fait pour étudier et faire connaître le jazz, à tel point qu’il était mondialement reconnu comme le maître incontesté en la matière.

-La seconde annexe est une lettre de janvier 1967 adressée à Hugues Panassié par Edgar Battle, compositeur, arrangeur et multi instrumentiste américain, qui lance un véritable cri d’alarme en décrivant la triste situation du jazz aux Etats-Unis.

-Enfin, la troisième annexe est le texte in extenso d’une interview donnée par Charlie Parker à Down Beat en 1949. Ce pionnier  et créateur de la musique be-bop y développe sa propre vision du be-bop qui, dit-il très clairement, n’a aucune racine dans le jazz authentique, mais est une chose bien séparée et totalement indépendante de la vieille tradition.
Alain Hautrive