LIVRES SUR LE JAZZ PAR THÈMES

LIVRES PAR TITRES

REVUES

PHOTOS

 

Quel ouvrage choisir pour en savoir plus sur un musicien ou un sujet particulier dans le domaine du jazz authentique ?

Certains de ces ouvrages sont épuisés mais encore trouvables chez des bouquinistes ou auprès d'amateurs.

Utilisez le FORUM-PROPOSITIONS pour vos offres comme pour vos recherches.

Choisissez une catégorie :

Albums - Photos Blues Danse Discographies
Filmographies Histoire Index - Dictionnaires Hugues Panassié
NOUVEAUX SUR LE SITE
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 344

 

 ELLA FITZGERALD
An Annotated Discography
de  
Wilfred JOHNSON
26,5 x 22 cm . 472 pages.
McFarland & Company (2001) -
Cartonné. En anglais - ISBN 0-7864-0906-1.

 

 

Remarquable travail consacré à Ella Fitzgerald.

-  La première partie contient non seulement tous les enregistrements de la chanteuse, mais aussi ceux de l'orchestre de Chick Webb (avec ou sans Ella).

- La deuxième partie répertorie les LPs et les CDs,

- La troisième partie liste les chansons, avec, pour chacune, quelques lignes rappelant l'origine et les circonstances de la création (par Ella ou par d'autres interprètes).

L'ouvrage est complété par les index des compositeurs, des paroliers et des musiciens, sans oublier les quelques apparitions à l'écran de la  First Lady of Song , comme la qualifie l'auteur.

Alain Carbuccia

 259
Tom Stoddard – POPS FOSTER (cb)

The Autobiogaphy of a New-Orleans Jazzman

en anglais – University of California Press 1971 - relié ( 23,5x15,5 cm) –
207pages - 58 photos hors-texte - ISBN :0-520-01826-5.

Publiée une première fois en 1971, cette autobiographie repose sur les 70 heures d'entretien qu'a effectuées Tom Stoddard auprès de "Pops" Foster. Doué d'une excellente mémoire, le contrebassiste conte, avec force anecdotes, les premiers temps du jazz à La Nouvelle Orléans et nous fait ainsi partager l'intimité des grands jazzmen : Keppard, Ory, Morton, Oliver, Bechet ... A sa suite, nous parcourons les Etats-Unis (tournées avec Armstrong) et l'Europe à plusieurs reprises. Sont également évoquées les coulisses du monde du jazz ainsi que les aspects techniques de la pratique instrumentale. « Ces souvenirs chaleureux [...] créent l'illusion qu'on est tout à côté du grand jazzman. Il nous fait [...] asseoir dans les kiosques à musique, prendre le bus pour les tournées, entrer dans les bistros pour Noirs de La Nouvelle Orléans, un exploit que bien peu d'écrivains autobiographiques ont su mener à bien. » (Bulletin du HCF 544, juillet-août 2005). L'ouvrage, complété par des pages de l'historien Ross Russell, une discographie et un index détaillé, est important pour notre connaissance de l'histoire du jazz, en particulier de la musique de La Nouvelle Orléans, dont "Pops" Foster est l'un des plus éminents représentants.

Alain Carbuccia

Note: L'ouvrage
a été réédité en 2005 - Blackbeat Books USA - ISBN 0-8793-0831-1 - 240 pages - 50 photos N&B - broché - en anglais

 260
ARETHA FRANKLIN
Portrait d'une Natural Woman
de  
Sébastian DANCHIN
20,5 x 14 cm . 418 pages.
Cahier central de 21 photos noir et blanc et couleur

Broché. En français

Buchet-Chastel (2004) - ISBN 2-283-01989-3.

 
 
 Déjà auteur de deux ouvrages de référence (B.B. King, Editions Parenthèses 1993, et Encyclopédie du Rhythm and Blues et de la Soul, Fayard 2002), Sébastian Danchin livre cette fois une biographie particulièrement dense de la Queen of Soul, Aretha Franklin. Il détaille le parcours d'une artiste importante de la musique noire, depuis ses débuts (et sa première maternité), à l'âge de 14 ans, dans l'univers du gospel jusqu'à sa réception, en 1994, à la Maison Blanche, de ses premiers enregistrements en 1955 à son dernier album paru en 2003. On suit pas à pas une carrière exceptionnelle qui atteint son apogée à la fin des années 60 et que l'auteur résume ainsi : « Huit 45-tours vendus à plus d'un million d'exemplaires chacun, seize titres matraqués sur toutes les radios d'Amérique et d'ailleurs, quatre albums dont trois élevés au rang de disques d'or [...], le titre de chanteuse de l'année 1967 [...], l'appellation de "Reine de la Soul" symboliquement décerné au début de 1968 [...]. Ce palmarès impressionnant est bien celui de la vedette incontestée du moment, réclamée sur toutes les scènes, acclamée par tous les publics. » (pages 189-190).

Au-delà de la carrière, c'est aussi la personnalité complexe d'Aretha qu'analyse Sébastian Danchin. Au fil des pages, on découvre une femme affectivement fragile, souvent soumise aux hommes de sa vie (son père, le révérend Clarence Franklin, star du  gospel et ami de Martin Luther King, les patrons de l'industrie du disque comme John Hammond ou  Jerry Wexler), mais également une artiste en phase avec les revendications des ghettos noirs (d'où le succès foudroyant, en 1967, de Respect, au titre symbolique).

Discographie sélective et bibliographie complètent cette biographie qui s'appuie sur une documentation particulièrement riche et sur une connaissance approfondie des milieux musicaux et socioculturels.

 

Alain Carbuccia.

 

 

 

 

 261

THE AUTOBIOGRAPHY OF

 "POPS" FOSTER

 New Orleans Jazzman, as told to Tom Stoddard,

 par  George "Pops" FOSTER

Blackbeat Books (USA), 2005.

ISBN 0-8793-0831-1. - 240 pages,

50 photographies N&B – Broché - En anglais.

Publiée une première fois en 1971, cette autobiographie repose sur les 70 heures d'entretien qu'a effectuées Tom Stoddard auprès de "Pops" Foster. Doué d'une excellente mémoire, le contrebassiste conte, avec force anecdotes, les premiers temps du jazz à La Nouvelle Orléans et nous fait ainsi partager l'intimité des grands jazzmen : Keppard, Ory, Morton, Oliver, Bechet ... A sa suite, nous parcourons les Etats-Unis (tournées avec Armstrong) et l'Europe à plusieurs reprises. Sont également évoquées les coulisses du monde du jazz ainsi que les aspects techniques de la pratique instrumentale. « Ces souvenirs chaleureux [...] créent l'illusion qu'on est tout à côté du grand jazzman. Il nous fait [...] asseoir dans les kiosques à musique, prendre le bus pour les tournées, entrer dans les bistros pour Noirs de La Nouvelle Orléans, un exploit que bien peu d'écrivains autobiographiques ont su mener à bien. » (Bulletin du HCF 544, juillet-août 2005).

L'ouvrage, complété par des pages de l'historien Ross Russell, une discographie et un index détaillé, est important pour notre connaissance de l'histoire du jazz, en particulier de la musique de La Nouvelle Orléans, dont "Pops" Foster est l'un des plus éminents représentants.

Alain Carbuccia

Note :   L'ouvrage original est paru en 1971 : University of California Press (USA) – relié – 23,5 x 15,5 cm – ISBN 0-520-01826-5 – 58 photos N&B hors texte – en anglais