Logo HCF

FORUM RÉAGIR

VOUS AVEZ LA PAROLE !

Jazz -Olivier Boissinot
Si vous désirez faire connaître votre opinion, communiquer une information, faire une proposition, donner une réponse, UNIQUEMENT sur un sujet relatif au jazz authentique, soumettez-nous votre message. (Il s'agit d'un FORUM en différé et non d'un Dialogue interactif).

Merci de nous tenir informés de vos réponses, des réactions, des résultats et des commentaires à hcf@noos.fr
Ecrivez votre texte dans l'email, après avoir cliqué sur le lien ci-dessous,
(A la fin de votre message indiquez toujours vos NOM,PRENOM et EMAIL)
Après validation, votre message - ou son adaptation - sera publié dans l'un des forums du site.
<<
précédente
 page 1/45 (du 06/05/2021au 25/10/2021 
>>
<<
<
page 1/45
>
>>
25/10/2021 NOUVEAU LIEU DE JAZZ A VERSAILLES ANIME PAR UN TRES BEAU DUO905

NOUVEAU LIEU DE JAZZ A VERSAILLES  ANIME PAR UN TRES BEAU DUO

 

Par hasard, en allant faire mes courses au marché de Versailles, je tombe sur une affiche pour :

Un concert de Marie-Laure Celisse et César Pastre

au Bistrot du Boucher, mardi 17 octobre. Vous savez, ce bon petit resto à coté d'Au chat qui prise.

Marie-Laure Celisse, je ne connaissais pas, mais César, je le connais bien : c'est le jeune qui joue du piano dans le

Big Band de Michel Pastre ou de l'orgue pour accompagner les chanteuses.

Aucune annonce sur internet, une publicité à l'ancienne. Et pourtant…

 

Marie-Laure Celisse chante le Jazz. C'est très agréable mais surprenant pour nous car elle ne chante qu'en français ! Son répertoire ? Des chansons françaises : La vie en rose (Édith Piaf), La belle vie (Sacha Distel), Dansez sur moi (Claude Nougaro), le Blues du dentiste (Boris Vian), Douce France (Charles Trenet) ... Et aussi des chansons américaines, mais traduites en français : Elle prend le RER A au lieu du A train (Take the A train), La RN7 au lieu de Route 66. Elle chante N.O.U.S. au lieu de L.O.V.E. Elle chante sa Fiévre sur Fever. Marie-Laure Celisse joue aussi fort bien de la flutte. C'est d'ailleurs son métier dans la musique de l'armée française ! 

Elle a un extraordinaire accompagnateur en la personne de César Pastre. Et, comme ils ne sont que tous les deux, on entend longuement César sur son piano électrique.  Comme je le trouve sensationnel à l'orgue...je me suis délecté.

 

Une superbe soirée. Comme vous l'avez tous raté - sauf le président François Desbrosses qui était avec moi - sachez que ce n'est pas très grave :

Marie-Laure Celisse et Cesar Pastre

rejouent au même Bistrot du Boucher

Mardi 2 Novembre 2021. Attention ! premier set à 19h30.

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

- SI vous ne pouvez pas venir à Versailles, sachez que Marie-Laure Celisse et César Pastre ont édité un CD en compagnie de très bons invités (Patrick Artero, Carl Schlosser…) : Marie-Laure Celisse & the Frenchy's

 

- Marie-Laure Celisse et César Pastre (Photo : Patrick Martineau) : Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

15/10/2021 AU FESTIVAL DU BLUES O' SWING FEST 904

AU FESTIVAL DU BLUES O' SWING FEST  

 

Le premier festival de l'association du blues 0' swing fut une belle réussite sur le plan artistique. Tous les habitués de nos concerts ne se sont pas déplacés. Dommage ! Mais d'autres sont venus et ont écrit : Ce fut une grande réussite, le choix de la diversité des orchestres était judicieux. Le public a été comblé et conquis (Jean-Claude et Françoise Roux).

 

Il y avait 8 orchestres dont 4 constitués de musiciens jamais venus en Orléanais pour du blues O' swing. 

Les musiciens habitués se sont surpassés : Les Blues Guitar Brothers, Nikki & Jules, Youssef Remadna Blues Band, Three Blind Mice.

Mais les musiciens nouveaux venus n'ont pas voulu être en reste :

Tout d'abord, deux orchestres venus du Sud-Est (Montpellier – Perpignan) avec des jeunes hyper-talentueux :

The Washin' Machines, un quartet dirigé par le pianiste Auguste Caron 

- The Timber Men Stompers, un quintet dirigé Arno Gauchia, chanteur et guitariste. 

Puis, originaire de Louisiane et maintenant parisien, René Miller joua en trio un blues où l'on sentait le vécut. 

Enfin, pour clore en beauté ce festival, faire vibrer le saxo soprano de Sidney Bechet et nous faire découvrir Casbah - une composition rarement jouée du maître - ce fut le Olivier Frank Quintet : Magistral !

Pierre INGRIN   – Membre du Hot Club de France et Directeur Artistique de : du blues O’ swing

Photo : The Washin' Machines au du Blues O' Swing Fest : Auguste Caron (p) Gilles Berthenet (tp) Ezéquiel Célada (cl) Arthur Defrain (wb, dr) . Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

12/10/2021 UNE SOIREE JAZZ A LA NOUVELLE EVE DE PIGALLE903

 UNE SOIREE JAZZ A LA NOUVELLE EVE DE PIGALLE

 

Normalement, les cabarets de Pigalle sont spécialisés dans des spectacles de Music-Hall avec de jolies filles peu habillées et beaucoup de plumes. L'absence de touristes à Paris fait que les cabarets recherchent d'autres types de spectacles afin  d' attirer les Autochtones que nous sommes.

Et donc, nous voilà - jeudi 30 septembre 2021 - avec quelques-uns de nos jazzmen préférés à La Nouvelle Eve, un endroit assez inhabituel. Bon, c'est un peu cher ! Mais, pour un spectacle de rentrée à Paris, pourquoi pas ?

 

Pierre Christophe vint donner un set pendant le dîner en piano solo. Très inspiré d'Erroll Garner et plein de classiques : Body and Soul, Stardust, How high the moon…. Ce n'était pas dans le programme ! Il fut chaleureusement applaudi et il le méritait.

 

Le Big Band de Michel Pastre avec sa superbe section rythmique emmenée par François Laudet, ses brillants solistes : André Villeger (alto), Fabien Mary et François Biensan (trompette), Patrick Bacqueville (trombonne) n'est pas une surprise. On adore ses chanteurs : Patrick Bacqueville, Philippe Duchesne. Et surtout son invitée Nicolle Rochelle qui fut superbe sur I Cry for You, entre-autres.

 

Mais, l'apothéose fut le danseur à claquette Kendrick Jones. Il n'est pas bien vieux  mais Il nous rappelle, par son swing, ses pas glissés et sa gestuelle, le grand Jimmy Slide. Kendrick Jones est un superbe danseur, un grand showman. Quelle belle prestation ! Merci Michel et merci Nicolle de nous l'avoir ammené.

Deux autres bons danseurs Edwige et Karl ont aussi animés la soirée. Mais le Grand choc pour les anciens fut de revoir le grand Jimmy Slide, incarné par un de ses excellents disciples.

 

Vive le jazz à Paris...et en Banlieue !

Jacques BESSE   Membre du Hot Club de France

- Le danseur Karl à La Nouvelle Eve - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

- L'ensemble de ce spectacle était organisé par  Swingmood

 

07/10/2021 SOUTH 61 A JURANCON - EXCELLENTE PRESTATION902

SOUTH 61 A JURANCON - EXCELLENTE PRESTATION

 

 

Le groupe South 61 s'est souvent produit dans notre région. Notamment à Gan : au Château de Viven, et maintes fois chez Jacques Morgantini.

 

Samedi 2 octobre 2021, à l'Atelier du Neez de Jurançon (F.64), nous avons enfin renoué, en public, avec cette musique que nous aimons et qui nous manquait. 

L'orchestre South 61 nous a offert un concert très joyeux et festif. Du Blues et du Rythm'n blues, celui qui nous donne envie de danser : Ray Charles, Aretha Franklin, Otis Redding, Freddy King, Jimmy Cliff, Bill Withers, Nina Simone... 

 

South 61 est un groupe dont le leader - Remy Cathala - a su harmoniser la cohésion de ses musiciens.

Nous avons notamment apprécié : Un duo désopilant harmonica/sax (Christophe Aubin/Christophe Suarez) ! Une pianiste remarquable (Valérie Malafosse), une solide section guitare basse/batterie (Eric Allair/Marc Girard) et une chanteuse (Christelle Riou) dont la très belle voix et le punch ont fait l'unanimité dans le public. 

 

Je suis ces musiciens depuis de nombreuses années et Je les ai trouvés en net progrès. Ils sont maintenant très professionnels.

 

Bravo !

ELYETTE SAULIERE   Membre du Hot Club de Pau

- Photo de l'orchestre South 61 . De gauche à droite : Valérie Malafosse (clavier), Christophe Aubin (harmonica)

Rémy Cathala (guitare et leader) Christelle Riou (chant) Eric Allair (guitare basse) Marc Girard (batterie)

 Christophe Suarez ( sax) - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

 

- Ce concert était organisé au profit du Téléthon

 

01/10/2021 SUR LES TRACES DE DJANGO REINHARDT A PIGALLE901

SUR LES TRACES DE DJANGO REINHARDT A PIGALLE

 

Django Reinhardt a beaucoup joué dans le quartier Pigalle à Paris (9e). Il y a même résidé. C'est ce que nous avons découvert au cours d'une balade guidée, préparée par Philippe Baudoin* et organisée en collaboration avec les Conseils de quartier du 9e arrondissement. C'était, Dimanche 5 septembre 2021, dans le cadre de l'inauguration de la plaque commémorative au 14, rue Chaptal, qui fut le siège du Hot Club de France et de la revue Jazz Hot.

 

Les différentes étapes de cette Ballade Django-Reinhardt - indiquées sur le plan ci-dessus - furent les suivantes :

Départ devant le bar-restaurant Le Django (place Kaspereit) - Domicile du 6 rue Frochot (rue privée) - Bal Tabarin (34-36 rue V. Massé) - Bar Le Cancan (32 rue V. Massé) - La Roulotte (62, rue Pigalle) - Brick Top's puis Doïna (66, rue Pigalle) - Bricktop (73, rue Pigalle) - Domicile : Hôtel (2, rue Duperré) - Domicile (32, blvd de Clichy) - Hôtel Royal Fromentin (11, rue Fromentin) - Le Monte-Cristo (8, rue Fromentin) - Le Grand Écart puis Les Nuits Bleues (7, rue Fromentin - Brasserie Le Mansart (1, rue Mansart) - La Boîte à Matelots (10, rue Fontaine) - Le Hot Club de France et  Jazz Hot (14, rue Chaptal) - L'Annexe (15, rue Chaptal).

 

Le groupe de 12 personnes dont j'ai fait partie était guidé par Philippe Baudoin* lui-même, assisté d'Isabelle Marquis. Le pianiste Jacques Schneck participait également à cette visite. 

 

J'ai beaucoup apprécié cette Balade où j'ai appris de nombreux détails très intéressants au sujet de la présence parisienne de Django Reinhardt.

Dans un quartier où j'ai longtemps résidé, j'ai pu aussi constater combien Pigalle s'était transformé et ne présentait plus maintenant le même attrait artistique.

 

Pierre ROBIN - Membre du Hot Club de France

*Philippe BAUDOIN   Musicien et Historien du Jazz

Ballade Django Reinhardt à Pigalle - (c) Philippe Baudoin : Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

30/09/2021 LE JAZZ AUTHENTIQUE ET SES LEGENDES par JACQUES MORGANTINI - RADIOPHONIQUES900

LE JAZZ AUTHENTIQUE ET SES LEGENDES  par JACQUES MORGANTINI - RADIOPHONIQUES 

 

Notre regretté Jacques Morgantini produisait régulièrement des émissions radiophoniques sur le thème :

Le Jazz Authentique et ses Légendes

 

Elles étaient diffusées sur la radio locale EIPM ( Euro - Info - Pyrénées - Metropolitan - 96.6 Bearn).

 

Cette radio, qui aime passionement le Jazz et le Blues, rediffuse actuellement, plusieurs fois par semaine, ces émissions de Jacques Morgantini : - Les Mercredi et Samedi, de 16 h à 17 h (même émission). - Le Dimanche de 11 h à Midi.

 en Podcast

Vous pouvez écouter ces émissions EN PODCAST  sur le Site internet de Radio EIPM.

Elles y seront renouvelées au fil des rediffusions.

Elyette SAULIERE   Secrétaire du Hot Club de Pau

- Jacques Morgantini lors d'un enregistrement : Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

20/09/2021 JOE ALTERMAN - NOUVEL ENREGISTREMENT : THE UPSIDE OF DOWN899

JOE ALTERMAN - NOUVEL ENREGISTREMENT : THE UPSIDE OF DOWN

 

Le jeune pianiste américain Joe Alterman vient de publier un nouvel album : The upside of down / Live at Birland * 

 

Enregistré en public (2019/2020) - juste avant la pandémie, il me parait aussi bon que ses précédents. 

 

On peut écouter les  plages sur le site internet de Joe Alterman .

Parmi elles :

 - The upside of down qui rappelle Georgia sunset de Joe précédemment publié, Georgia on my mind et One good turn d'Erroll Garner

- Pretty eyes pretty smile où se conjuguent des influences d'Erroll Garner, d'Ahmad Jamal et de Monty Alexander.

- Don't forget to love Yourself  en piano solo, composé en collaboration avec le pianiste Les McCann.

 

Sur le site de Joe Alterman , on peut également : Acheter et Télécharger chacune des plages, Commander le CD

 

Raphaël AUBIN   Membre du Hot Club de France

 * The upside of down / Live at Birland  sera chroniqué dans une prochaine édition du Bulletin du HCF

- Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

14/09/2021 JAZZABAR 2021 : SUCCES POUR BACOS HOT CRUISERS898

JAZZABAR 2021 : SUCCES POUR BACOS HOT CRUISERS

 

Le Bacos Hot Cruisers a fait l'unanimité au Festival JazzÂbar qui vient de se dérouler du 10 au 12 Septembre 2021*. Pour preuve, des extraits d'échanges de courriels, entre Henri Delhaye, François Abon, François Desbrosses et moi-même Pierre Ingrin. Tous membres du Hot Club de France :

 

- Henri Delhaye : "C'est quand même le concert de Bacos Hot Cruisers qui reste le meilleur du festival" 

- Pierre Ingrin : "Oui, oui, oui, le premier concert de Bacos Hot Cruisers était le meilleur !" 

- François Desbrosses : "Oui, le concert de Bacos Hot Cruisers était le meilleur. Mais j'ai aussi beaucoup aimé le son du Paris Swing Orchestra" . 

- Francois Abon : "Le concert de Bacos Hot Cruisers était le meilleur ! Bien d'accord aussi pour la qualité du Paris Swing Orchestra. Soul Serenade m'a aussi bien plu."

 

À Jazzabar, Bacos Hot Cruisers (septet) était composé de Patrick Bacos Bacqueville (tb, voc, lead), Michel Bonnet (tp), Nicolas Peslier (gu) Stéphane Roger (dr), Enzo Mucci (b) ... Et  de deux jeunes musiciens absolument enthousiasmants : César Pastre (p) et Mathieu Vernhes (cl, as) !

Pierre INGRIN   Membre du Hot Club de France

- Illustration : Patrick Bacos Bacqueville (cliquez sur le visuel pour l'agrandir).

*Le 13e JazzABar aura lieu du 9 au 11 septembre 2022

06/09/2021 PLAQUE COMMEMORATIVE 14 RUE CHAPTAL PARIS 9e897

PLAQUE COMMEMORATIVE 14 RUE CHAPTAL PARIS 9e

 

À l'initiative de Philippe Baudoin*, Madame Delphine Bürkli - maire du IXe arrondissement - a inauguré, dimanche 5 Septembre 2021 à 16h, une plaque commémorative au 14 de la rue Chaptal. Cela, en présence de Michel Güet, guide du patrimoine du 9e et de François Desbrosses Président du HCF.

 

Cette plaque commémore les faits suivants : En 1938, le Hot Club de France et la revue Jazz Hot s'installèrent dans le pavillon intérieur du 14 rue Chaptal - Paris 9e. Le 1er Avril 1939, ce fut l'inauguration officielle - et prestigieuse - par Duke Ellington et Django Reinhardt qui s'y rencontrèrent pour la première fois. Si la revue Jazz Hot s'interrompt pour la durée de la guerre, le pavillon reste lui jazzistiquement très actif : il est quotidiennement envahi pour des locations de places de concert, des inscriptions comme membre adhérent, des écoutes de disques ou des conférences. À la Libération, de nombreux Boeufs et répétitions s'y succèdent. Les GI's s'y donnent rendez-vous et les musiciens riverains, dont Django Reinhardt et Alix Combelle, se retrouvent au restaurant d'en face...devenu plus tard L'Annexe.

 

À la séparation de Charles Delaunay et Hugues Panassié, en 1947, le Hot Club de France quitte ce pavillon du 14 rue Chaptal, tandis que la revue Jazz Hot garde le local en totalité, puis en partie, jusqu'en 1984. Dès 1948 Boris Vian écrit sa première Revue de Presse mensuelle dans Jazz Hot. André Hodeir, Frank Ténot, Michel de Bris occuperont des fonctions importantes au sein de la rédaction.

 

*Philippe BAUDOIN    Jazzman et Historien du Jazz

Plaque Commémorative : Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

16/08/2021 DUKE LADIES PAR LAURENT MIGNARD896

 

DUKE LADIES PAR LAURENT MIGNARDLes femmes ont toujours occupé une place importante dans la vie de Duke Ellington et de très nombreuses compositions rendant hommage à la Beauté Noire  jalonnent son œuvre. 

Laurent Mignard a choisi ce thème pour son dernier enregistrement qui portera le titre concis, mais si évident, :  Duke Ladies

 

Avec l'excellent Duke Orchestra qu'il a fondé en 2003, et qu'il dirige depuis cette date, il accueillera pour l'occasion huit invitées : Les vocalistes Roberta Gambarini, Sylvia Howard, Nicolle Rochelle, Myra Maud et...la cantatrice Natalie Dessay. Ainsi que les jazzwomen Rhoda Scott (orgue), Aurore Voilqué (violon) et Rachelle Plas (harmonica). Avec Aurélie Tropez (clarinette) et Julie Saury (batterie) ce sont donc 10 Ladies qui seront présentes dans cet album. 

 

Parmi les 13 titres proposés, on remarquera que Laurent Mignard a, bien évidemment, retenu plusieurs des grands standards du Duke : Black Beauty - Portrait de la chanteuse et actrice Florence Mills - Satin Doll (avec Rhoda Scott), Sophisticated Lady (confiée à Myra Maud) et l'éternel Love you Madly où se succèdent, Myra Maud, Natalie Dessay, Nicolle Rochelle et Sylvia Howard. 

 

Ce 1er volume de Duke Ladies paraîtra le 17 septembre 2021, sous le label Juste-une-Trace. Un second volume étant annoncé pour le printemps 2022.

 

Michel LALANNE    

Note du Site : Duke Ladies sera chroniqué dans un prochain numéro du Bulletin du HCF

 

Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

02/08/2021 LE BATTEUR D'ANDY KIRK895

Réponse au message de Ralph Ballmer (894, ci-dessous) intitulé : Jazz dans le film Killer Diller.

 

LE BATTEUR D'ANDY KIRK 

 

Merci pour ce lien vidéo.

 

Concernant le nom du batteur de l'orchestre d'Andy Kirk, je propose Ben Thigpen. 

 

Je sais bien que dans les discos, on lit que Ben Thigpen a quitté l'orchestre d'Andy Kirk en 1947, soit avant le film. Mais un film sorti en 1948 peut très bien avoir été tourné en 1947. 

 

Pour le look, à titre de comparaison, je ne trouve que des photos de Ben Thigpen datées des années 30. Mais l'apparence du batteur que l'on voit dans le film correspond. 

 

De plus, ce qui me fait penser à lui - hormis le fait qu'il était le batteur historique de l'orchestre d'Andy Kirk - c'est ce que l'on entend ! Cette frappe lourde et mate, cette façon de pousser l'orchestre correspondent tout à fait aux enregistrements de Ben Thigpen avec cet orchestre.

 

Keep on swingin' ! 

Paul-Emile CHESNOIS   

- Le batteur Ben Thigpen est en haut, à droite de la photo. Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

01/08/2021 JAZZ DANS LE FILM KILLER DILLER894

JAZZ DANS LE FILM KILLER DILLER

 

KILLER DILLER est un film de 1948 dans lequel jouent quelques musiciens de jazz : 

Andy Kirk et son orchestre (2 morceaux), 

Nat King Cole trio, 

un groupe de Tap-dancers

 un groupe de Lindy hop. 

 

Une  Version Vidéo de Killer Diller ne contenant que les morceaux de Jazz est disponible sur YouTube.

Le moins que l'on puisse en dire est que le premier morceau de l'orchestre d'Andy Kirk déménage

 

Mais je ne reconnais pas qui est le batteur. Quelqu'un aurait-il une idée ?

Ralph BALLMER   

Image extraite de Killer Diller : Andy Kirk et son orchestre (Cliquez sur le visuel pour l'agrandir)

25/07/2021 LE SAXOPHONISTE GERALD ALBRIGHT893

LE SAXOPHONISTE GERALD ALBRIGHT

 

Je viens de découvrir, sur youtube, le saxophoniste Gerald Albright techniquement merveilleux , surtout au niveau de son inspiration.

Ici, dans Georgia in my mind, Il est accompagné par de très bons musiciens. En particulier par le pianiste Will Brock qui nous offre aussi un spectacle par les expressions de son visage : il vit ce qu'il joue et accompagne merveilleusement bien Gerald Albright. Je ne connaissais aucun de ces musiciens.

 

Cliquez sur le lien bleu ci-dessus pour Ecouter et Regarder : C'est un régal !

Joël GAUTHIER   

Note du site HCF : Que pensez-vous du jeu de Gerald Albright et des musiciens qui l'accompagnent ?

29/06/2021 HOMMAGE A LOUIS ARMSTRONG - CINQUANTENAIRE DE SON DECES892
HOMMAGE A LOUIS ARMSTRONG - CINQUANTENAIRE DE SON DECES
 
 
Dans son message du 23 juin (ci-dessous), Irakli a très bien parlé. Il était certainement le mieux placé pour le faire et nous faire partager une émotion qu'il porte toujours en lui cinquante ans plus tard. 
Cet été-là, quand Madeleine Gautier nous a accueilli au Moustier où nous venions suivre un des stages,  elle  nous  a  juste  dit  : ”nous sommes des gens blessés… et c'est une blessure qui ne se refermera pas”. Et puis on n'en a plus parlé. Pourquoi faire... 
Il a fallu s'habituer à vivre sans Louis Armstrong parmi nous. Quand Louis Armstrong mourra, je mourrai avait été formulé par beaucoup de ses confrères, et la disparition du roi du jazz aura au moins achevé deux jours plus tard le gentil Charlie Shavers, après qu'il ait demandé depuis son lit d'hôpital que l'embouchure de sa trompette soit placée dans le cercueil de son grand homme.
Je ne sais pas trop comment les médias, qui ont rétrospectivement pour la plupart beaucoup à se faire pardonner, marqueront le coup… en ce qui nous concerne, ma femme Pascale et moi, nous consacrerons notre dernière Planèze du Jazz de la saison 2020-2021 à :
 
 Un hommage au ”Vrai Roi du Jazz” -
site de Radio-Margeride (onglet Ecoutez-nous),
mercredi 30 juin 2021, 17 h 30 et podcastable.
 
Vraiment la moindre des choses : au-dela du souvenir solaire que nous en conservons, imaginer ce que serait devenue sans cet homme-là l'histoire de la musique en général et du jazz en particulier est tout simplement impossible… et la boutade de Duke Ellington en réponse à une question en biais : L'histoire du jazz en une phrase ? Mmmmm… Louis Armstrong aux deux bouts ! reste d'actualité.
                 

Laurent VERDEAUX   

- Cliquez sur la photo de Louis Armstrong pour l'agrandir.

25/06/2021 ADIEU PAT GIRAUD891

ADIEU PAT GIRAUD

 

Pat Giraud est parti rejoindre son ami Pierre Boyer qui nous avait quittés bien trop tôt, à l'âge de 55 ans, fin des années 90. En voilà deux qui swinguaient fort !

J'avais fait la connaissance de Pierre Boyer à Nantes où il vécut quelque temps, début des années 80. Je faisais partie du Conseil d'administration d'une Maison de quartier et je disposais d'un petit budget pour organiser des concerts de Jazz.

Parmi la demi-douzaine de soirées que j'ai commises, il y en eut une avec le Swingin' Jazz Group, un quartet qui comprenait : Pierre Boyer au sax-ténor, Pat Giraud à l'orgue Hammond, Pierre Boussaguet à la contrebasse et Yvan Capelle à la batterie. Un bon moment de Jazz qui connut son prolongement grâce à la création, mi-80, du Festival de Jazz de St-Gille-Croix-de-Vie, joliment appelé St-Jazz-sur-Vie. Pat Giraud et Pierre Boyer en furent les piliers une bonne douzaine d'années, Pat Giraud devenant ensuite directeur artistique et programmateur de ce St Jazz sur Vie. Et ce, pendant de nombreuses années.

 

Comme beaucoup d'autres, dont je suis, le batteur Simon Boyer - fils de Pierre - doit être actuellement bien triste,. Nous perdons encore un super-musicien, charmant, souriant et de bonne compagnie... Avec - ou sans - un verre de whisky à la main .

 

Tchao l'artiste !

Claude MAUDOUX    Membre du Hot Club de France

Photo : Trio Pat Giraud (org), Pierre Boyer(ts) et Simon Boyer(dr) au festival de Bayonne en 1994 (L'un des derniers concert de Pierre Boyer !) Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

24/06/2021 LA COLLECTION DE DOMINIQUE BRIGAUD EST A LIMOGES890

Un patrimoine en bonnes mains,

 

LA COLLECTION DE DOMINIQUE BRIGAUD EST A LIMOGES

 

La collection Dominique Brigaud

 

Dominique Brigaud s'en est allé… Il nous a laissé dans la tristesse et le regret de perdre un ami aussi discret, aussi fidèle, aussi généreux.

Il est parti mais il a laissé derrière lui toute une collection, rare et riche de documents sur le jazz authentique qu'il a défendu toute sa vie. Cette collection est constituée de disques d'une valeur inestimable, pour nous amateurs de Jazz, d'une série de multiples 78 tours d'origine, y compris sous forme d'albums illustrés, s'étendant de Louis Armstrong à Lester Young. Qui plus est, dans un état quasi-neuf. Il y a même des « pyral » et des 33 tours à lecture verticale d'origine US. Les albums 33 tours en jazz rappellent aux plus anciens des amateurs leurs premiers émois avec les microsillons, sans oublier des 45 tours d'une grande rareté. Quant au Blues, il faut un meuble complet pour stocker tous les trésors !

 

Si l'on veut maintenant étudier le blues, le gospel ou le jazz, confortablement assis dans un fauteuil, un carnet de notes et un crayon à la main, tout y est ! Bien sûr aussi la collection complète des Bulletin du Hot Club de France, tous les ouvrages d'Hugues Panassié, même en anglais, même le livre traitant du rugby ! A nouveau, il faut un meuble-bibliothèque complet pour présenter ces nombreux ouvrages.

 

Cette collection risquait de disparaître, d'être dépecée pièce à pièce, d'être mise à l'encans. Cela aurait été une perte patrimoniale immense. Suite à une initiative de Laurent Verdeaux, le Hot Club de Limoges et Swing FM ont donc décidé d'acquérir ce précieux patrimoine. Il se trouve dans nos locaux, soigneusement présenté dans les meubles d'origine et selon l'organisation spatiale et fonctionnelle choisie par Dominique Brigaud lui-même.

Nous pourrons accueillir bientôt amateurs et chercheurs, mais cette collection restera un bien patrimonial et non un centre de prêts ordinaire.

Alain CHARBONNIER   Président du Hot Club de Limoges

- Photo (par Alain Réjou) : A Limoges, vue du classement de la collection de disques de Dominique Brigaud. Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

23/06/2021 LOUIS ARMSTRONG : 50e ANNIVERSAIRE DE SON DECES888

LOUIS ARMSTRONG : 50e ANNIVERSAIRE DE SON DECES
 Le 6 juillet 1971,

disparaissait de la scène

le Vrai Roi du Jazz, LOUIS ARMSTRONG.

 

C'était il y a 50 ans, 30 jours avant son 70ᵉ anniversaire, Louis Armstrong étant né le 4 août 1901.

  

   Au lieu d'épiloguer sur l'annonce de son décès dans presque tous les médias de l'époque et, espérant qu'il y aura peut-être quelques interviews ou films montrés à la télévision cette année, je vais plutôt narrer ici ce qui s'est passé pour moi ce triste jour. Je peux me le permettre, ayant suivi pas à pas sa vie et sa carrière, ce qui m'a fait subir pas mal de moqueries. Assez gentilles j'espère, quoique !

   Au début de 1971, sous l'influence d'Alain Guérini - qui était le directeur d'une école de Jazz - le producteur de la marque de disques Futura, Gérard Terronez, accepta d'enregistrer le quartet avec lequel je jouais à l'époque, composé de Marc Richard (cl, as), Göran Ericksson (bjo), Jean-Claude «  Bert Jouit (tuba) et moi, Irakli (tp).

   La première séance d'enregistrement eut lieu le 1er juillet 1971. Après 3 titres enregistrés, le magnétophone du studio tomba en panne. La suite du programme fut enregistrée dans un autre studio quelques jours plus tard : le 6 juillet. Eh oui !

   Après l'enregistrement de 2 titres, sur les 11 que nous devions jouer, la porte s'ouvrit brusquement et Alain Guérini entra en criant  :  Hé ! Les gars. Louis Armstrong est mort ce matin . Silence, puis quelques paroles sont dites. Nous étions trop impliqués par cette séance reportée et par le nombre de titres à enregistrer, que je n'ai pas réagi. Etais-je incrédule ?

 

Ce fut une fois rentré chez moi que je pris réellement conscience de cette triste nouvelle.

Alors, je pris ma trompette et suis allé jouer dans tous les Clubs de Jazz de Paris. Je ne fus pas seul ! j'avais été rejoint par un ami que j'admirais : le trompettiste Jean-Claude Naude, qui avait joué longtemps avec Maxim Saury.

Nous jouâmes jusqu'à la fermeture du dernier club et allâmes manger un Chili con carné pour finir dans la note, à défaut de Riz aux haricots rouges, le plat préféré de Louis Armstrong.

IRAKLI de DAVRICHEWY   Trompettiste et Chef d'Orchestre

- Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

23/06/2021 L'ORGANISTE PAT GIRAUD NOUS A QUITTES889

 
L'ORGANISTE PAT GIRAUD NOUS A QUITTES

 Pat Giraud, adieu l'ami

 

La grande faucheuse s'est encore permise de ravir à notre affection et à notre admiration un de nos chers jazzmen. Cette fois, c'est le jovial et talentueux Pat Giraud. Certes, nous le savions malade mais nous connaissions son appétit de vivre, son optimisme, son courage et sa force… Nous pensions qu'il nous resterait encore longtemps pour nous charmer, nous captiver, nous faire danser avec son Hammond B3, instrument qui ne faisait qu'un avec lui lorsqu'il triturait ses claviers de ses doigts agiles, lorsqu'il se baladait sur son pédalier. 

 

Il va nous manquer, tant à Limoges qu'ailleurs. Lui qui a toujours affiché sa bonne humeur, sa jovialité, son ouverture aux autres, le voilà qu'il nous fait pleurer pour la première fois. Il nous reste sa musique, Harlem Nocturne, Virjane (Prix du HCF 1995), Blues De Chauffe… pour nous consoler un peu. 

 

Adieu l'ami et fais un bœuf tout là-haut avec Pierre Boyer, un duo avec Wild Bill Davis. La puissance de ta musique devrait parvenir jusqu'à nous.

Alain CHARBONNIER   Président du Hot Club de Limoges

- Photo de Pat Giraud par Noëlle Ribière - Saint Laurent sur Gorre (F.87), 26 juin 2009 - Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

- Pat Giraud est décédé vendredi 18 Juin 2021, des suites d'une longue maladie. La Cérémonie Religieuse aura lieu jeudi 24 Juin 2021 à 10h, en l'église Saint-Michel des Lions de Limoges (F.87).

 

- Emission Spéciale : Dans le cadre de l'émission Swingtime, Swing Fm diffusera - Jeudi 24 Juin à 21h - un Hommage à Pat Giraud par Alain Charbonnier (Rediffusion Dimanche 27 Juin à11h)

10/05/2021 EMMET COHEN PIANISTE (2)887

EMMET COHEN PIANISTE (2)

 

 

Je connais le pianiste Emmet Cohen, dont j'ai déjà visionné de nombreuses vidéos sur Facebook (en live et en confiné). Certaines de ces vidéos, avec le concours d'invités, sont excellentes et surprenantes. C'est le cas, par exemple, de celles avec le guitariste Mark Whitfield  dans des

Hommages à George Benson (Breezin') et à Ahmad Jamal (Poincina)

 

Emmet Cohen est talentueux et exubérant, toutefois il ne s'exprime pas toujours dans le langage du Jazz Traditionnel. Mais, c'est aussi le cas d'Ahmad Jamal, de Monty Alexander, de Eric Reed ou de Cyrus Chestnut ! 

Je considère qu'en tant que pianistes, Joe Alterman et Loston Harris sont actuellement légèrement supérieurs et plus constants qu'Emmet Cohen.

 

Actuellement, compte tenu de sa jeunesse, la discographie d'Emmet Cohen semble être assez réduite. Il vient d'enregistrer, chez Mac Avenue, un CD intitulé Future Stride. Les contraintes du studio et son contexte assez cadré devraient nous permettre de mieux évaluer sa capacité à s'exprimer de façon Jazz, en solo et en trio. 

Raphaël AUBIN   - Membre du Hot Club de France, Chroniqueur.

Illustration : De gauche à droite Emmet Cohen (p), Russell Hall (b), Mark Whitfield (gu), Kyle Pool (dr). Cliquez sur le visuel pour l'agrandir.

 

- Ce commentaire de Raphaël  Aubin fait suite au message 886 de Ralph Ballmer du 06/05/21, ci dessous.

 

06/05/2021 EMMET COHEN PIANISTE886

 

EMMET COHEN PIANISTE

 

 Emmet Cohen (photo), est un excellent pianiste américain. Son site internet  donne, entre autres, quelques renseignements biographiques : il est né en Floride, en 1990, mais réside maintenant à New York. 

 

Pour se rendre compte de sa valeur jazzistique, j'ai sélectionné :

-Trois vidéos de piano solo, qui nous montrent un pianiste très créatif : 

Tea for Two.            These Foolish Things,           Gershwin Medley.

 

- Des vidéos avec son trio et quelques invités ::

Symphonics Rapsavec Michela Lerman danseuse de claquettes.

Don't Get Around Much Anymore  - avec Vanisha Gould (voc), Mariel Bildsten (tb) et Roxy Coss (ts).

Take The A Train et Things Are Not They Used To Be  - avec Warren Vaché (tp) et Harry Allen (ts).

Cheek To Cheek  - avec  Allan Harris (voc), Lezlie Harrison (voc) et Bruce Harris (tp).

 

- Deux vidéos avec la chanteuse Lucy Yeghiazarian :

   Rocks in my bed           Robbin's Nest

 

 

Il me semble que l'on peut considérer qu'Emmet Cohen va rejoindre le Club des grands pianistes actuels de Jazz.

Ralph BALLMER   

- Photo : Emmet Cohen . Cliquez sur le visuel pour l'agrandir

 

Note du site HCF: N'hésitez pas à nous communiquer votre opinion sur le jeu pianistique d'Emmet Cohen.

<<
précédente
 page 1/45 (du 06/05/2021au 25/10/2021 
>>
<<
<
page 1/45
>
>>
Logo sticky barre
accueil sticky barre
Haut page sticky barre
Contact sticky barre

HOT CLUB DE FRANCE 2021